GPA : une grand-mère va porter son petit-enfant au Portugal

11 Septembre, 2017, 14:37 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Pixabay  tasha

Elle est âgée de 50 ans.

Le conseil portugais de la procréation médicalement assistée a donné samedi son accord pour un premier cas de gestation pour autrui (GPA).

A 30 ans, après une ablation de l'utérus en raison d'une endométriose, cette jeune femme ne peut plus avoir d'enfant. Et pour cette première fois, la mère porteuse sera également la grand-mère du futur bébé à naître.

Rappelons que la loi portugaise limite le recours à des mères porteuses aux cas de stérilité féminine liés notamment à l'absence ou au dysfonctionnement de l'utérus et sans contrepartie financière pour la mère porteuse. Prochaine étape dans le processus législatif: l'avis de l'Ordre des médecins portugais, qui n'a cependant pas d'effet contraignant. La demande doit lui être présentée dans un délai de 60 jours.

Recommande: