L'ouragan José a épargné Saint-Martin et Saint-Barthélemy

11 Septembre, 2017, 16:24 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • L'ouragan Irma frappe durement Cuba, la Floride directement menacée

Le vent battait déjà samedi les côtes sud de la Floride où près du tiers de la population de l'Etat a reçu l'ordre de quitter les secteurs menacés l'ouragan Irma.

Irma, José et Katia après leurs passages laissent désillusion et d'importants dégâts derrière eux. Au total, 27 personnes sont mortes dans les Caraïbes. Après avoir lentement dévasté plusieurs petites Îles des Antilles et Cuba, y faisant au moins 25 morts, le cyclone a repris de la vigueur et a atteint l'archipel de Keys, tout au sud de la Floride, en catégorie 4 peu après 7h.

L'ouragan, qui s'est renforcé dans la nuit en catégorie 4, se déplace lentement vers la côte ouest de la Floride continentale à 15 km/h.

Avant l'arrivée d'Irma, un million de personnes avaient été évacuées par précaution et plus de 10'000 touristes étrangers sur la côte nord transportés en lieu sûr.

Près de 250 prisonniers dont certaines pourraient être armées se seraient enfuis d'une prison dans la partie néerlandaise de l'île Saint-Martin. Sur l'île de Saint-Martin, l'ampleur des dégâts provoqués par l'ouragan Irma saute aux yeux: les collines habituellement couvertes d'une végétation tropicale luxuriante sont désormais brunes, comme brûlées.

"Aujourd'hui on pense que le temps est à la construction.(.) Si M. Mélenchon, M. Ciotti, veulent lancer un grand appel à la reconstruction de l'île, qu'ils veulent aider les élus de l'île, nous sommes tout à fait d'accord", a renchéri Gérard Collomb. "Chaque groupe peut créer au moins une commission d'enquête parlementaire par an donc il n'y a aucun problème", a-t-il expliqué, demandant cependant à ce que soient abordées la question des "causes" de la catastrophe naturelle, des "alertes (.) bien données", selon lui, et "l'anticipation pour tout ce qui touche aux secours et à la protection des personnes".

L'ouragan a par ailleurs fait six nouveaux morts, dans les territoires britanniques d'outre-mer, dont cinq dans les Iles vierges britanniques, ont indiqué samedi les autorités. Cette fois, les autorités s'attendent à ce que neuf millions de foyers se retrouvent sans électricité. Un chauffeur de moto emporté par les eaux est porté disparu. Cette petite île est "totalement dévastée", selon le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne.

"Le pire est devant nous", a averti vendredi le ministre français de la Transition écologique Nicolas Hulot, évoquant l'ouragan Irma et les conséquences du changement climatique dans une interview sur France 2.

Recommande: