Migrants: le niçois Pierre-Alain Mannoni condamné en appel

11 Septembre, 2017, 23:21 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Pierre Alain Mannoni au tribunal de Nice en novembre 2016

Pierre-Alain Mannoni a alors été poursuivi pour violation de l'article L.622-1 du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile (Ceseda), avant d'être relaxé par le Tribunal correctionnel de Nice, concluant à son immunité pénale, l'assistance en question n'ayant donné lieu à aucune contrepartie directe ou indirecte.

Le chercheur Pierre-Alain Mannoni, 45 ans, a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir aidé à transporter dans sa voiture trois Erythréennes venues d'Italie, le 18 octobre dernier.

Ce lundi après-midi, Pierre-Alain Mannoni risquera à nouveau jusqu'à cinq ans de prison et 30.000 euros d'amende.

"Je ne regrette pas plus mon geste qu'avant. Ce que j'ai fait, je l'ai fait au nom des valeurs que je veux transmettre à mes enfants", expliquait-il dimanche à 20 Minutes. L'ingénieur du CNRS était allé les prendre en charge dans un bâtiment de la SNCF transformé illégalement en camp de transit pour migrants et comptait les ramener jusqu'à son domicile de Nice.

La cour d 'appel d'Aix-En-Provence a statué.

Recommande: