Air France instaure un tarif spécial "rapatriement" — Ouragan Irma

12 Septembre, 2017, 15:08 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Scène de pillage sur l'île de Saint-Martin le 7 septembre 2017

L'ouragan Irma, qui progresse sur la côte ouest de la Floride, a été rétrogradé en catégorie 1 - la plus faible - lundi 11 septembre. Contacté par franceinfo, Air France dément ces tarifs exorbitants et assure avoir mis en place, au contraire, un tarif spécial rapatriement.

Suite au passage dévastateur de l'ouragan Irma dans les Caraïbes, Air France a pris des mesures commerciales permettant le report de voyage sans frais ou l'émission d'un avoir pour les vols de et vers les Caraïbes et le sud des Etats-Unis. Vendredi matin, une équipe de 6 personnes a décoller pour Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Air France envisage, dès qu'elle aura obtenu les autorisations de la DGAC et des autorités, de mettre en place un pont aérien en A320 entre l'aéroport de Fort-de-France et Saint-Martin, dont les services sont limités actuellement aux secours. "Nos avions ne sont pas autorisés à s'y poser 'à vue' comme c'est le cas pour les avions militaires", a expliqué la compagnie.

La compagnie invite ainsi les passagers ayant réservé sur les vols au départ de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et à destination de Paris-Orly entre le 11 septembre 2017 et le 17 septembre 2017 inclus à reporter leur déplacement d'une semaine, s'ils en ont la possibilité. À Saint-Martin et à Saint-Barthélemy, la plupart des victimes n'ont plus rien et souhaitent rejoindre la Guadeloupe, la Martinique ou la Métropole pour tenter de se reconstruire ailleurs, loin des ruines. Cela devrait concerner environ trois vols par jour. Après deux jours bloqués sur l'île, les PHF sont les premiers humanitaires a arriver sur l'île de Saint-Martin. La compagnie propose à leur attention un tarif unique pour ses vols à destination d'Orly de 264 euros.

Recommande: