Corée du Nord: Trump tente d'imposer de nouvelles sanctions à l'ONU

12 Septembre, 2017, 01:19 | Auteur: Phil Beauvilliers

La crise avec la Corée du Nord, qui multiplie les essais nucléaires et de missiles balistiques, est "la plus grave que nous ayons eu à traiter depuis des années", estime le secrétaire général de l'ONU António Guterres.

Washington demande au Conseil de sécurité de voter demain de nouvelles sanctions telles qu'un embargo sur le pétrole, l'interdiction d'importer du textile nord-coréen, un gel des avoirs de Kim Jong-Un et le renvoi dans leur pays des expatriés nord-coréens.

Rappelons que la #Corée du Nord avait déjà écopé de lourdes sanctions économiques en juillet dernier notamment en provenance de Chine du à son engouement pour le développement de son arsenal nucléaire; en effet le régime totalitaire a du se priver de bon nombres d'exportations incluant ainsi le charbon, le fer, le minerai de fer, le plomb, le minerai de plomb, les animaux aquatiques et les produits de la mer.

La période d'étude s'étend de février à août.

Selon Ri Tok-Son, il est ridicule de dire que les armes nucléaires de la Corée du Nord, la force dissuasive contre le chantage et la menace nucléaire américaine, puissent viser l'Europe.

"La Corée du Nord continue de violer les sanctions financières avec des agents à l'étranger qui procèdent à des transactions financières au nom d'entités nationales", précisé le document. Le document est survenu à la veille de l'annonce d'une huitième série de sanctions du Conseil de sécurité contre Pyongyang, prévue ce lundi.

"La non-application stricte du régime des sanctions couplée à des contournements de plus en plus importants par le pays sape les objectifs des résolutions en faveur d'un abandon par la Corée du Nord de toutes ses armes de destruction massive et l'arrêt de ses activités qui y sont liées", concluent les experts.

Le défi est double pour le Conseil et ses cinq membres permanents dotés du droit de veto (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine), aux positions souvent diamétralement opposées: ils doivent préserver leur unité face à Pyongyang, affichée lors des dernières prises de sanctions, et adopter des mesures toujours plus fortes pour prouver leur détermination.

Recommande: