Google a fait appel de l'amende record infligée par l'UE

12 Septembre, 2017, 05:19 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • L'entreprise derrière le moteur de recherche s'est vue infliger une amende de 2,4 milliards d'euros en juin

Ce recours devant le tribunal de l'UE devrait encore accroître les tensions qui durent depuis maintenant sept ans entre la Commission, gardienne de la concurrence en Europe, et le géant américain de l'internet.

Fin juin, la Commission européenne a infligé à Google une amende de 2,42 milliards d'euros pour abus de position dominante dans le secteur des moteurs de recherche en favorisant son propre service de comparaison de prix.

"Le recours en annulation a bien été déposé", a indiqué lundi à l'AFP un responsable en communication de la Cour. Mais la firme américaine conteste cette décision et renvoie l'affaire devant la justice, sachant que le simple examen du recours pourrait demander 18 mois. Ce recours n'étant pas suspensif, Google devra payer l'amende.

Google avait alors exprimé "respectueusement (son) désaccord" avec l'amende infligée par l'UE et a annoncé qu'il envisageait de faire appel.

La Commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager en conférence de presse à Bruxelles, Belgique, le 27 mai 2017.

La Commission européenne avait donné 90 jours de délai à la société pour changer ses façons de faire faute de quoi elle devait faire face à des amendes supplémentaires allant jusqu'à 5% du chiffre d'affaires mondial quotidien de la société mère Alphabet pour chaque jour que l'infraction a continué.

Et quand on sait en plus que les conclusions pour le moment préliminaires de Bruxelles vont dans le sens d'un abus de position dominante de Google avec ses services de publicité en ligne AdSense et le système d'exploitation Android... le climat va vite tourner à l'orage.

Recommande: