Au moins 35 morts pour cause de Choléra — Nigéria

13 Septembre, 2017, 03:46 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Abuja affirme avoir déjoué un important complot de Boko Haram

De récentes attaques indiquent que le pouvoir de nuisance de Boko Haram est toujours d'actualité.

"Selon Tony Opuiyo, porte-parole de l'Agence nationale de renseignement, le Department of State Services (DSS), les insurgés prévoyaient des " attaques armées " et des " attaques-suicide à l'explosif ".

Selon la DSS, il a été impliqué dans l'attentat de novembre 2014 contre la mosquée de Kano, dans le nord-est du Nigeria. Des éléments de Boko Haram l'ont visé avec une grenade tirée au lance-roquette, tuant au moins sept personnes.

La plupart des décès et des cas suspects ont été enregistrés dans le camp de déplacés Garage Muna, qui abrite quelque 20.000 personnes ayant fui les exactions du groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans la banlieue de Maiduguri. L'attaque avait tué au moins 120 personnes.

Connu sous le nom de Husseini Mai-Tangaran, son arrestation a eu lieu le 31 août à Kano entrainant l'interpellation de plusieurs autres islamistes.

Mardi, Amnesty International a déclaré que la recrudescence des attaques de Boko Haram a fait près de 400 victimes civiles depuis le mois d'avril, "soit plus du double que durant les cinq mois précédents" au Nigeria et au Cameroun.

Recommande: