Le prince George booste les ventes de lentilles en Angleterre

13 Septembre, 2017, 18:46 | Auteur: Gerard Affre
  • Troisième dans l'ordre de succession au trône britannique le prince George a fait sa rentrée le 7 septembre à l'école privée St Thomas's Battersea

La petite commune du Puy-en-Velay a profité de la meilleure des publicités grâce au prince George.

Après les Beatles et David Beckam, le Royaume-Uni s'est trouvé une nouvelle coqueluche: la lentille verte du Puy-en-Velay. Mardi, le candidat à la présidence des Républicains Laurent Wauquiez ne boudait pas son plaisir sur Twitter. Dans l'école privée St Thomas's Battersea, où le jeune prince fait sa rentrée le 7 septembre, on privilégie "une nourriture saine, sans additifs" qui "stimule le cerveau, améliore la concentration et la mémoire". Un événement qu'ont décortiqué de nombreux médias anglais dont le Daily Mail, qui s'est procuré le menu du repas de la cantine. Ville dont Laurent Wauquiez fut le maire entre 2008 et 2016. Le chef d'entreprise se réjouit en effet: "Nous avons une bonne récolte cette année, le double de l'an dernier avec 2500 à 3000 tonnes de lentilles". Conséquence immédiate: les ventes de la légumineuse ont grimpé outre-Manche.

Depuis l'article du tabloïd, les grossistes britanniques se ruent sur la lentille AOP, comme en a témoigné, sur Europe 1, Antoine Wassner, dirigeant de l'entreprise Sabarot de Chaspuzac et ex-président de l'Organisme de défense et de gestion de la lentille du Puy. Et cet acte, à priori banal, a eu des effets surprenants sur les ventes du produit en Angleterre.

"Nous avons beaucoup de demandes de nos clients, sur place, en Grande-Bretagne, depuis l'article du Daily Mail, notamment de la part de restaurateurs". Et c'est un magnifique coup de projecteur sur les lentilles du Puy en Angleterre, déjà notre 2e marché après la France. Et de se féliciter: "Et puis faire le buzz avec un légume sec, riche en protéines végétales, et un petit prince de 4 ans, c'est très politiquement correct".

Recommande: