Le téléphone portable bientôt interdit au collège

13 Septembre, 2017, 20:38 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Un ex-principal de collège fait débat en dénonçant

Le président de la PEEP craint même que la mesure ne génère "des tensions dans les établissements et des soucis de comportement" entre les élèves, avant de conclure "On a l'impression qu'on lance des sujets pour éviter d'aller à l'essentiel". Considérant qu'il ne s'agit pas d'une question déterminante pour sa fédération, le représentant des parents d'élèves a par ailleurs estimé "qu'à ce jour, les conditions ne sont pas réunies pour une telle mesure ". "Avec les principaux, les professeurs et les parents, nous devons trouver le moyen de protéger nos élèves de la dispersion occasionnée par les écrans et les téléphones", explique-t-il.

Dans un entretien accordé à L'Express, le ministre Jean-Michel Blanquer rappelle que "l'usage des téléphones est interdit en classe".

"En conseil des ministres, nous déposons nos portables dans des casiers avant de nous réunir". "C'est donc faisable, pour tout groupe humain, y compris une classe", veut croire Jean-Michel Blanquer. Imaginons un collège de 600 élèves.

Dans le chapitre éducation du programme de campagne d'Emmanuel Macron, élu président en mai, figurait en bonne place l'interdiction des portables dans l'enceinte des écoles primaires et des collèges. "Et pour les restituer à leur propriétaire à la fin des cours?", a-t-il ajouté, pointant des problèmes de locaux et de personnel. Si vous êtes plutôt dubitatif sur le progressisme d'Emmanuel Macron, vous avez un préjugé favorable pour le ministre de l'Éducation nationale. "A savoir la réussite de tous les élèves ".

Recommande: