Les critiques de l'OCDE sur la stratégie de Blanquer — Education

13 Septembre, 2017, 16:42 | Auteur: Christian Jacquard
  • Santé Depression KieferPix  shutterstock

Peut mieux faire, selon l'OCDE qui faisaient paraître ce mardi son rapport annuel "Regards sur l'éducation".

On y apprend notamment, rapportent nos confrères de L'Express, que les personnes particulièrement instruites présentent "des taux moindres de morbidité et une plus longue espérance de vie", et sont de même moins sujettes à l'anxiété et à la dépression que les individus ayant reçu une éducation plus faible. Ces conclusions s'appuient sur une enquête menée en 2014 dans 26 pays européens (étude EHIS 2), ainsi que sur quatre enquêtes nationales pour l'Australie, le Canada, Israël et la Suisse. Mais cette prévalence variait significativement selon le niveau de formation, note l'OCDE. Quelles différences entre APB et les autres systèmes d'entrée dans le supérieur?

La France se distingue en effet par un volume d'heures de classe au primaire largement supérieur à la moyenne européenne (864 heures par an en France, contre 776 en Europe).

Alors que les origines d'une dépression peuvent être multiples, les probabilités de la connaître grandissent avec le chômage et l'inactivité. "L'élévation du niveau de formation donne aux individus de meilleurs outils pour faire face à ce facteur de risque", souligne "Regards sur l'éducation".

Recommande: