René Weiler, l'entraîneur d'Anderlecht, craque à l'interview: "Prochaine question ! Ça m'énerve !"

13 Septembre, 2017, 10:50 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • René Weiler, l'entraîneur d'Anderlecht, craque à l'interview:

Le Suisse, avec un regard qui en disait long, a répondu très sèchement et très désagréablement: "Prochaine question". Ce dernier a été exclu et a provoqué un penalty après 10 minutes de jeu.A la question de savoir s'il referait la même chose, à savoir placer Kums en défense centrale, Weiler s'est montré très ferme et énervé. "Prochaine question", a lancé Weiler d'un ton sec. " C'est une erreur qui ne peut pas arriver". Versé dans un groupe compliqué, ce n'est ni plus ni moins que le surpuissant Bayern Munich qui se présente en premier obstacle sur la route européenne des Mauves.

"On a pourtant bien réagi et on aurait pu marquer mais on a manqué de réalisme". Après le carton rouge, on doit expédier le match. Lewandowski ne tremble pas et fait 1-0! Mais il aurait fallu y mettre de la passion et nous jeter sur le but adverse. "Nous ne devons pas tant parler, c'est sur le terrain qu'il faut parler", a lâché le Néerlandais après la rencontre. "C'était difficile car Anderlecht a défendu très bas", a ponctué l'Italien.

Recommande: