Une possible baisse allant jusqu'à 60 euros dans les HLM — APL

13 Septembre, 2017, 10:23 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Crédits

Prévu à l'origine cette semaine en Conseil des ministres, le "plan logement" du gouvernement, qui pourrait entériner cette piste de travail, a été reporté à la semaine prochaine, ont par ailleurs précisé plusieurs sources, dont le ministère de la Cohésion des territoires. Mais les gestionnaires des HLM ne pourront pas se rattraper sur les locataires en augmentant leurs loyers. L'AFP parle elle d'une réduction de 60 euros des APL.

Selon une source proche du dossier contactée par l'AFP, le gouvernement contraindrait les organismes HLM à baisser leurs loyers d'une somme équivalente à la baisse projetée, afin que leurs locataires ne soient pas pénalisés.

Edouard Philippe a assuré mercredi que la baisse des aides personnelles au logement (APL) envisagée par le gouvernement dans le logement social n'aurait "aucun impact" pour les bénéficiaires, la baisse étant compensée par une baisse des loyers "exactement identique". Selon L'Opinion, qui indique avoir eu accès à une version d'articles provisoires du projet de loi de Finances 2018, la baisse pourrait aller jusqu'à 50 euros, pour réaliser "deux milliards d'économies" en matière de logement. "On ne fait pas marcher tout un secteur de l'économie à la menace" a-t-il poursuivi. Interrogé sur les informations de L'Opinion, Matignon n'a fait pas de commentaires. L'entourage d'Édouard Philippe a simplement indiqué que "le gouvernement finalise son plan".

Parallèlement, pour permettre aux Français les plus modestes qui sont en liste d'attente de bénéficier plus rapidement d'un appartement correspondant à leurs besoins et leurs moyens, les sociétés de HLM seront invitées à augmenter les surloyers payés par les ménages dont les revenus excèdent de plus de 20% les plafonds de ressources (soit 4% du parc HLM), écrit L'Opinion.

Selon le journal L'Opinion, l'exécutif compte tailler jusqu'à 50 euros par mois dans les aides personnalisées au logement versées directement aux bailleurs sociaux.

Recommande: