" "Pourquoi le " bug " de Face ID n'en était pas vraiment un — Apple

15 Septembre, 2017, 07:38 | Auteur: Christian Jacquard
  • Face ID : Apple se justifie par rapport au problème de la reconnaissance faciale durant la keynote

" Woohoo ": quand Craig Federighi, sur scène lors du Special Event iPhone X, échoue à faire fonctionner Face ID, c'est le premier commentaire qui lui vient à la bouche, avant qu'il n'annonce vouloir " utiliser un backup ". Gênant, le temps d'un instant, le fiasco de Federighi n'est pas passé inaperçu et a suscité un déluge de messages sur les réseaux sociaux. Mais cette dernière n'a pas fonctionné comme prévu et au lieu de se déverrouiller, le smartphone a demandé un mot de passe.

Il sera sans doute intéressant de juger par nous-même la fiabilité du système.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j'ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique.

Rappelons que Face ID est en mesure de reconnaître le visage de son propriétaire (et seulement le sien), qu'il ait un chapeau ou encore des lunettes de soleil. Avec ses capteurs 3D qui tiennent compte de la profondeur, ce module serait également impossible à tromper avec une simple photo, contrairement au scanner d'iris du Galaxy S8.

Si le fiasco de Face ID a la keynote d'Apple a beaucoup amusé les internautes, la firme californienne n'a pas beaucoup apprécié les ratés de sa caméra sur scène... Après que l'authentification a échoué à plusieurs reprises, car ces personnes n'étaient pas Craig, le téléphone a fait ce pour quoi il est conçu, qui est d'exiger le mot de passe à ce moment.

Voilà donc ce qui expliquerait l'inquiétant bug de la keynote. Face ID a fonctionné comme prévu. C'est 3 essais de moins que le Touch ID. Touch ID permet 5 fausses authentification, et l'abaissement de ce nombre à 2 témoigne de la confiance d'Apple dans son mécanisme biométrique.

Recommande: