Contre Marseille, Konyaspor redoute "le lion blessé" — Europa League

17 Septembre, 2017, 14:19 | Auteur: Lucien Wathelet
  • A Marseille faute d’affluence le virage nord sera fermé contre Konyaspor11 septembre 2017 17:16FootballNews 0

Mais il s'est montré plutôt solide dans les duels.

Opposés aux turcs de Konyaspor pour la première journée de phase de poules d'Europa League, les Olympiens ont retrouvé le chemin de la victoire devant leur public grâce à un but de Rami. Et c'est presque l'essentiel pour cette équipe de Marseille en plein doute. Un but qui offre un peu de répit à tout un club.

Pour légèrement se rassurer, les dirigeants olympiens pourront se dire qu'il ne s'agit pas du faible nombre de spectateurs dans l'histoire européenne du club. Sa tranquillité et son aisance technique ont fait beaucoup de bien à ses partenaires. "Même contre Barcelone les chances sont 50-50 au coup d'envoi".

Un virage fermé, des gradins dépeuplés, une grève des supporters de 10 minutes avant un retour fracassant dans les tribunes pour exprimer leur mécontentement: l'Orange Vélodrome a été le théâtre d'une drôle de soirée jeudi soir lors de la réception de Konyaspor. Avant d'investir les gradins, ces derniers avaient déployées plusieurs banderoles hostiles à l'encontre de l'actionnaire Frank McCourt et du président Jacques-Henri Eyraud. Les Turcs n'ont remporté aucun de leurs six matches européens. L'ambiance, j'ai connu ça tous les ans quand on avait des mauvaises périodes, j'ai peut-être un peu plus d'expérience, mais c'est pas simple d'aborder des matches comme ça. Le défenseur ne se privait pas pour envoyer d'un coup de tête rageur le ballon au fond des filets. Ouf! Un corner de Payet a trouvé la tête de Rami au second poteau pour le 1-0. Et encore. S'il veut aider Marseille à retrouver de la confiance, il doit faire largement mieux. "Évra-le-bol", disait une autre, et Rudi Garcia avait anticipé l'affaire, le laissant sur le banc pour cette rencontre.

Recommande: