Laurent tance Mélenchon absent

17 Septembre, 2017, 14:19 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Olivier Dartigolles porte-parole du PCF invité de \

On l'ignore, mais le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent a bien énervé les lieutenants de La France insoumise en critiquant dans un discours public la volonté hégémonique de Jean-Luc Mélenchon, grand absent du rendez-vous communiste en raison d'une visite (bien opportune) à la Réunion.

Le rouge a perdu de son vif.

Une façon pour Jean-Luc Mélenchon de signifier aux militants communistes qu'il ne les considère pas comptables des attaques dont il a fait l'objet, et que ses propos visent uniquement les huiles du Colonel-Fabien. "Personne ne peut prétendre détenir la vérité à lui tout seul, a lancé Pierre Laurent, en allusion au choix stratégique de M. Mélenchon de ne pas chercher d'alliance avec les autres appareils de gauche, dont le PCF". Une sortie qui a forcément déplu aux troupes du leader de La France insoumise. Réclamant le "respect" de la démarche de recherche d'union des communistes, multipliant les appels aux "ponts", aux "passerelles" et aux "initiatives communes", il a estimé qu'il existait dans le peuple français "une majorité pour le rassemblement des forces politiques de gauche". "Vraiment dommageable", a tweeté en retour le député du Nord Adrien Quatennens alors que Pierre Laurent n'avait pas fini de prononcer son discours de réception des personnalités, auquel assistaient aussi Benoît Hamon, Anne Hidalgo, des représentants du PS ou encore David Cormand pour EELV.

Jean-Luc Mélenchon a répliqué ce dimanche matin, notamment au micro d'Europe 1.

"Je ne m'attendais pas à un tel mépris", a regretté la responsable du Parti de Gauche Danielle Simonnet.

"Comme en 2012, la direction du PC passe la Fête de l'Huma à taper sur son candidat à la présidentielle", a réagi au même moment le député de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel sur Twitter.

En froid, ou en guerre c'est selon, avec le leader des "insoumis" depuis de longs mois, Pierre Laurent, d'ordinaire réservé sur le sujet, s'est fâché tout rouge ce samedi. Ils viendront par dizaines de milliers au rassemblement le 23 (ndlr: le 23 septembre, date à laquelle La France insoumise appelle à manifester contre la réforme du Code du travail).

Recommande: