Condé défend son accord minier avec la Chine — Guinée

18 Septembre, 2017, 22:27 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Alpha Condé Président de la République de Guinée

Le Pr Alpha Condé qui doit participer à ce sommet de haut niveau en tant que président de la République de Guinée et président en exercice de l'Union Africaine, a quitté Conakry depuis le samedi 16 septembre.

Mesdames et Messieurs les journalistes sont priés de se présenter à la réception du Palais Sékhoutouréya pour les formalités d'enregistrement le Samedi 16 Septembre 2017 à 9h30. Le correspondant de la chaîne France 24 venait de dénoncer la mauvaise gouvernance minière dans notre pays, en donnant l'exemple des graves pratiques attribuées à AMR (Alliance minière responsable) et qui ne font réagir aucun officiel de la Guinée contre cette société! A quoi sert de dire que la Guinée est riche ou est un scandale géologique alors que nos richesses sont sous terre? "Ce sont des projets qui seront présentés pour être financés ".

" Nous avons pu établir des rapports exceptionnels aujourd'hui avec la Chine ", poursuit le président qui invite ses comparatistes à se réjouir et à être fier de cet accord, au lieu de " fantasmer ", car pour la première fois pendant 20 ans, estime Condé, la Guinée aura des fonds qui sont consacrés aux infrastructures, notamment les routes, les ports, les énergies et les chemins de fer.

En marge des travaux de cette cession de l'ONU, un tête est prévu entre le président Alpha Condé et son homologue des Etat-Unis, Donald Trump, apprend-on. Selon les termes de cet accord cadre de prêt d'un montant de 20 milliards de dollars pour les 20 prochaines années, un financement destiné à la réalisation d'infrastructures, la Guinée va assurer aux entreprises chinoises des concessions minières afin de rembourser le prêt.

Seulement voilà que du côté l'opposition et de la société civile guinéenne qui dénoncent le manque de transparence liée à cet acte, l'on parle d'une " possible " hypothèque des mines guinéennes au profit des chinois. Dans ce cas vous perdez! C'est arrivé dans certains pays en Afrique. "Ça veut dire plus nous aurons la capacité de présenter des projets bien ficelés, plus nous aurons accès à ces crédits", a-t-il précisé.

Recommande: