Eolien : Adwen confirme les deux usines du Havre

19 Septembre, 2017, 20:07 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Siemens Gamesa change de modèle d’éoliennes pour le projet de parc offshore au large de Dieppe- Le Tréport

Les espagnols de Gamesa et les allemands de Siemens ont fusionné au printemps. "La société prévoit également de créer un minimum de 750 emplois", précise Siemens Gamesa Renewable Energy dans un communiqué. Siemens Gamesa Renewable Energy "a interrompu la fabrication de la turbine éolienne de 8 MW modèle AD8 pour concentrer ses efforts de vente sur un seul modèle de 8 MW", celui développé par Siemens, indique la société dans un communiqué. La demande de permis de construire a été déposée en mars 2017, marquant une nouvelle étape dans un dossier qui peinait à avancer. Cette éolienne AD8 devait contractuellement équiper deux parcs éoliens en mer développés par l'opérateur français Engie au large des côtes françaises, dans les zones du Tréport et de Noirmoutier/Ile d'Yeu.

Pour le numéro un de l'éolien offshore, " le passage aux plates-formes D8 est la solution technique adoptée par les projets d'éoliennes en mer de Dieppe-Le Tréport et d'Yeu-Noirmoutier. Ce changement de technologie sur les deux parcs a été approuvé par le ministère français de la Transition énergétique et solidaire après examen de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) " ajoute la direction du groupe allemand. Les deux futures usines fabriqueront désormais la turbine de 8 mégawatt développée par Siemens.

Les engagements industriels en France pris par Adwen sont confirmés par Siemens Gamesa Renewable Energy.

Recommande: