Kate Walsh (Grey's Anatomy) révèle la terrible maladie dont elle a souffert

19 Septembre, 2017, 13:34 | Auteur: Gerard Affre
  • Kate Walsh révèle qu'elle a eu une tumeur au cerveau

C'est dans une interview donnée à Cosmopolitan que l'ex-interprète d'Addison Montgomery dans Grey's Anatomy et Private Practice a dévoilé avoir été diagnostiquée en 2015 d'une tumeur au cerveau. "L'épuisement est arrivé à un tel point que je pouvais boire cinq tasses de café et je ne me sentais toujours pas éveillée. C'était comme une aphasie, mais ce n'était pas seulement la difficulté de pouvoir trouver mes mots; mais j'étais perdue dans mes pensées, je ne pouvais pas terminer mes phrases, et c'est alors que je me suis vraiment inquiétée". Malheureusement pour Kate Walsh, la réalité a dépassé la fiction. C'est là qu'on lui a diagnostiqué la tumeur, qui faisait 5cms de long et poussait son lobe frontal.

Pourrions-nous revoir le Dr Addison Shepherd dans Grey's Anatomy?

"Mon assistant m'a conduit là-bas, et je devais aller le chercher pour qu'il puisse prendre des notes parce que je n'étais pas en état d'écouter. Je n'aurais jamais imaginé ce diagnostic". "Je me suis alors vraiment alarmée", se souvient l'actrice, vu plus récemment dans la série 13 Reasons Why.

Trois jours plus tard, Kate Walsh a subi une opération chirurgicale pour enlever la masse et elle était déjà sur la route du rétablissement. Une radiologue m'a alors annoncé que je souffrais d'une tumeur cérébrale " raconte-elle. Ce temps de repos lui a permis de se recentrer sur ses valeurs et de repenser la façon dont elle souhaite investir son temps: "Je veux être avec mes amis et ma famille et travailler sur des projets qui sont extrêmement importants pour moi et amusants", dit-elle. "Mais ma santé vient en premier, et j'ai dû changer mon mode de vie".

Avoir joué dans Grey's Anatomy et Private Practice, deux séries médicales, n'avait pas préparé Kate Walsh pour cette expérience très difficile.

"Après avoir joué la Dre Addison pendant près d'une décennie, où j'ai passé plus de temps dans un établissement hospitalier que chez moi, je pensais que je me sentirais quelque peu plus à l'aise, mais j'étais une petite poule mouillée". "Je jouais les dures à la télévision, mais quand je suis devenue une patiente, c'était une toute autre expérience".

Recommande: