Les évêques appellent au dialogue — Togo

19 Septembre, 2017, 01:37 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Les opposants dans les rues de Lomé le 6 septembre 2017

Ils veulent également organiser dans tous les diocèses une prière de supplication pour la paix, demandant aux autorités d'opérer urgemment les réformes demandées par le peuple. En se prononçant sur la situation socio-politique dans laquelle baigne le Togo, la déclaration signée en premier lieu par Mgr Benoît Alowonou, Évêque de Kpalimé et président de la CET Search CET fait noter que l'église la Conférence des Evêques Search Evêques est "vivement préoccupée par la situation sociopolitique que nous vivons depuis quelques semaines..."

"La Conférence des Evêques du Togo attache une importance particulière à ces réformes sans lesquelles il est impossible de ramener la paix et la cohésion sociale dans notre Pays ", a-t-il ajouté.

"De même, ils invitent les populations à ne pas céder à la tentation de commettre des actes de violence ou des représailles contre leurs frères et sœurs d'autres convictions politiques", souligne la déclaration.

Les évêques du Togo redonnent de la voix: alors que le pays est en pleine crise politique, ils ont publié ce dimanche 17 septembre 2017 un nouveau message pour appeler opposition et pouvoir au dialogue, inciter les forces de l'ordre et l'armée à protéger la population, et retrouver l'esprit de concertation qui avait présidé à la constitution de 1992, référence politique absolue pour le pays.

Pour ces ministres de Dieu, "l'usage excessif de la force contre des concitoyens, parfois jusque dans leurs propres domiciles ", est à condamner.

"Il s'agit d'une démarche comme contribution de l'église catholique face à la crise soli politique que nous connaissons".

Recommande: