Licenciements chez Nokia : le groupe suspend son PSE jusqu'au 2 octobre

19 Septembre, 2017, 21:47 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Licenciements chez Nokia : le groupe suspend son PSE jusqu'au 2 octobre

En 2016, Nokia avait obtenu le feu vert du gouvernement pour racheter Alcatel Lucent, mais avait dû consentir à des contreparties.

La direction de Nokia France confirme ainsi les propos du secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Benjamin Griveaux, qui à l'issue de leur rencontre mardi matin avait déclaré: "Il y a une suspension du plan de sauvegarde de l'emploi à minima jusqu'à la tenue de cette réunion que je présiderai le 2 octobre à Bercy".

"On a donné un peu de temps au temps", comme les syndicats le demandaient, "ça veut dire que ça bouge", a commenté PascalGuihéneuf. Il avait déjà reçu les syndicats du groupe finlandais la semaine dernière.

Ces suppressions concerneront les fonctions centrales et support de ces filiales basées sur le campus de Paris-Saclay (Essonne) et à Lannion (Côtes-d'Armor).

Le groupe finlandais avait pris l'engagement, lors du rachat du franco-américain Alcatel-Lucent en 2015, de renforcer le secteur de la recherche et développement pour le porter à 2500 ingénieurs et chercheurs à fin 2019.

A la suite du rachat d'Alcatel-Lucent, finalisé l'an dernier, Nokia avait déjà supprimé 400 postes en France.

Recommande: