Le gouvernement en guerre contre la peste — Madagascar

03 Octobre, 2017, 16:24 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Madagascar après les criquets la sécheresse et les inondations la peste

Le gouvernement de Madagascar a annoncé samedi 30 septembre des mesures d'urgence pour tenter d'enrayer une nouvelle épidémie de peste qui a provoqué, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé, la mort d'au moins 24 personnes en un mois. Les autorités mettent en place des mesures d'urgence pour lutter contre la propagation de la maladie.

Lors d'une allocution télévisée, Olivier Mahafaly Solonandrasana, Premier ministre malgache, a annoncé la suspension dans la capitale Antananarivo de " toutes réunions ou manifestations ".

Il s'agit d'une mesure provisoire en entendant " l'évolution de la lutte contre cette maladie " a indiqué le Premier ministre malgache. "Que ce soit dans les aéroports ou dans les gares routières, des mesures seront prises pour les passagers pour éviter les paniques et maîtriser la maladie", a-t-il ajouté.

L'épidémie s'est depuis propagée sur le territoire malgache, notamment dans la capitale Antananarivo.

La Coupe de basket des clubs champions de l'océan Indien s'est jouée ce samedi à huis clos hier pour éviter toute contamination, souligne RFI.

"L'OMS est préoccupée par le fait que la peste se répande car elle est déjà présente dans plusieurs villes et c'est seulement le début de la saison de l'épidémie", a déclaré Christian Lindmeier, un porte-parole de l'organisation.

"La peste est endémique à Madagascar, où l'on signale environ 400 cas chaque année, principalement sous la forme bubonique, précise de son côté l'OMS dans un communiqué publié le 1 octobre". Six décès y ont été enregistrés ces derniers jours. Elle se développe chez l'homme sous forme bubonique. Leur efficacité dépend d'un dépistage précoce.

Recommande: