Le Maire pas opposé à la modulation des allocations familiales

06 Октября, 2017, 20:58 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Allocations famililiales vers la fin de l'universalit

Accusé de présenter un budget pour les riches, l'exécutif tente de faire jouer la corde sociale.

Or un sondage OpinionWay pour LCI et Tilder publié ce vendredi montrent que les Français semblent plébisciter ce coup de canif dans la politique familiale universelle. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a en effet rappellé qu'il n'était "pas fermé" à la possibilité de "supprimer les allocations familiales pour les revenus les plus élevés", sur CNews, mardi soir.

"Je ne suis pas fermé à cette idée, à une condition importante, c'est qu'on ne se contente pas d'une mesure ponctuelle", a toutefois nuancé le ministre de l'Economie, qui souhaite prendre en compte "l'ensemble de la politique familiale".

Alors que le député de l'Isère Olivier Véran (LREM) a relancé, fin septembre, l'idée d'une suppression des aides pour les ménages les plus aisés, le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire s'est dit ouvert à une réflexion sur la fin de l'universalité des allocations familiales.

.

"La politique familiale a déjà été lourdement remise en cause par François Hollande lors du précédent quinquennat, sur le quotient familial et sur les allocations familiales", a-t-il affirmé. Selon le rapporteur de la commission des affaires sociales de l'Assemblée, leur suppression "pour ceux qui gagnent plus de 6.000 euros par mois représenterait une économie d'environ 440 millions d'euros par an". "Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de sujet, mais ce n'est pas un dossier sur lequel on planche dans le cadre du PLFSS 2018".

Recommande: