Salaires, primes et oublis: la rémunération de Florence Parly fait polémique

09 Octobre, 2017, 20:35 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • 52 000 euros par mois : pourquoi la rémunération de la ministre des Armées, Florence Parly, à la SNCF pose question

La ministre des Armées Florence Parly a touché plus de 300000€ de salaire de la part de la SNCF sur le premier semestre de l'année 2017, révèle ce vendredi 6 octobre l'hebdomadaire Marianne.

C'est une belle rémunération qu'a touchée Florence Parly grâce à son poste de directrice générale SNCF Voyageurs. Elle apparaît ainsi comme la ministre la mieux rémunérée au gouvernement en 2016 et 2017. C'est en tout cas ce que suppose sa déclaration d'intérêts, remise sur le tard, au mois d'août, à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Selon Marianne, la rémunération totale de la ministre a largement dépassé la limite autorisée pour les dirigeants d'entreprise publiques. Depuis juillet 2012, les salaires de ces derniers ne peuvent pas dépasser plus de 450 000 euros brut par an.

Contacté par l'hebdomadaire, le cabinet de la ministre justifie ces émoluments par le fait que le décret " s'applique aux personnes ayant le statut de "mandataire social". Un chiffre qui paraît étonnant car, comme l'explique le site d'information, Florence Parly a en réalité encaissé 80% de la rémunération annuelle qui était prévue par son employeur. Si le salaire de la haut fonctionnaire s'était maintenu tout au long de l'année, il aurait dépassé les 450000,00 € dès septembre.

La SNCF est endettée à hauteur de 42 milliards d'euros cette année, et peut-être jusqu'à 63 milliards d'euros à l'horizon 2026.

Recommande: