Assaillant de Marseille libéré: Collomb annonce des sanctions "dès demain"

10 Octobre, 2017, 22:04 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Thomas SAMSON  AFP

L'annonce fracassante de Castaner tranche avec les paroles plus mesurées du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, qui détaillait au même moment, depuis la place Beauvau le contenu de l'enquête de l'Inspection générale de l'administration.

Pour rappel, Gérard Collomb voulait savoir "dans quelles circonstances l'auteur du double homicide a été remis en liberté, le samedi 30 septembre, après son interpellation et sa garde à vue pour des faits de vol, le 29 septembre à Lyon".

Deux cousines de 20 ans, l'une résidant dans les Bouches-du-Rhône, l'autre près de Lyon, ont été mortellement poignardées dimanche 1er octobre à la gare Saint-Charles de Marseille. Le ministre de l'Intérieur indiquait qu'"au sein de la préfecture du Rhône, la mission n'a pas pu identifier de faute individuelle, mais a souligné un ensemble de dysfonctionnements graves du dispositif d'éloignement".

Il avait annoncé des sanctions. L'équipe préfectorale de ce départementale sera par conséquent profondément renouvelée "dès demain".

Recommande: