Le FMI est plus optimiste mais préconise des réformes — Croissance mondiale

10 Octobre, 2017, 18:35 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Le FMI revoit sa prévision de croissance pour la Corée du Sud à 3% cette année

"L'édition d'octobre 2017 de la revue " Panorama économique mondial " du FMI est titrée " Viser une croissance durable ".

"La reprise mondiale se poursuit, et ce à un rythme plus rapide", résume le chef économiste du FMI, Maurice Obstfeld, relevant que "la photographie (de l'économie mondiale) est très différente de l'an passé quand l'économie mondiale était confrontée à une croissance chancelante et à des turbulences sur les marchés financiers".

3,7% étant la prévision de croissance la plus haute jamais donnée depuis 2011.

Certaines régions sont gratifiées de révisions encore plus franches, telles la zone euro, qui devrait progresser de 2,1 % en 2017 et 1,9 % en 2018 (soit 0,4 et 0,3 point de pourcentage en plus) ou la Chine, dont la croissance devrait atteindre 6,8 % cette année et 6,5 % la suivante (+ 0,2 et + 0,3 point de pourcentage par rapport à avril).

Il s'agit d'une hausse de 0,3 points de pourcentage par rapport à la prévision précédente de 2,7% effectuée en avril.

Pour la France, le FMI ne change rien à ses attentes: 1,6% en 2017 puis 1,8% en 2018.

En revanche, le FMI maintient des prévisions de croissance à la baisse pour le Royaume-Uni, en raison des incertitudes qui pèsent sur l'issue du Brexit.

Le Nigeria, un des deux principaux pays pétroliers d'Afrique subsaharienne avec l'Angola, devrait péniblement sortir cette année de la récession qu'il a traversée en 2016 (-1,6%) à cause de la baisse des prix de l'or noir et des perturbations qui ont affecté sa production.

L'organisme international dirigé par la Française Christine Lagarde incite ainsi les gouvernements à profiter de cette période de croissance mondiale pour mettre en place rapidement des réformes structurelles.

Recommande: