Norvège: les footballeuses aussi bien payées que les hommes

10 Octobre, 2017, 12:45 | Auteur: Lucien Wathelet
  • La sélection norvégienne applique l'égalité salariale entre hommes et femmes

La fédération norvégienne de football aura réussi à trouver un accord satisfaisant aussi bien ses joueurs que ses joueuses. Les internationaux ont accepté de renoncer à plusieurs dizaines de milliers d'euros en revenus commerciaux pour permettre à leurs alter ego de l'équipe féminine de doubler leur rémunération annuelle. Les mots de Joachim Walltin, président de l'association représentant les joueurs norvégiens (Niso), sont forts et symbolisent l'avancée dans l'égalité entre les hommes et les femmes dans le football. Avant de poursuivre: "Il est très positif que la Norvège soit un pays pionnier en la matière [.]". Chez les Red Flames par exemple, de nombreuses joueuses étaient encore contraintes de conserver un autre emploi à côté du football, une situation inconcevable dans le football professionnel masculin. En effet, la somme actuellement accordée à la sélection féminine est d'environ 3,1 millions de couronnes (330 000 euros), un montant qui va être doublé tandis que, dans le même temps, la somme dont dispose la sélection masculine (6.55 millions de couronnes soit près de 700 000 euros) va diminuer de 550 000 couronnes pour être ramenée au même montant que celui accordé aux femmes. "C'est une très bonne nouvelle qui va faire une grosse différence pour les conditions des joueuses de l'équipe nationale", a commenté l'arrière Ingrid Moe Wold (A droite sur la photo AFP). "Les femmes sont aussi importantes que les hommes", confie-t-il dans les pages du quotidien britannique.

Classée au 11ème rang du classement FIFA, l'équipe nationale féminine de Norvège est l'une des meilleures nations européennes. En comparaison, leurs alter ego masculins font pâle figure: ils n'ont participé qu'une seule fois à un championnat d'Europe (en 2000) et ont déjà perdu toute chance de se qualifier pour la Coupe du monde 2018 de football en Russie.

Recommande: