Bertrand Cantat en une des Inrocks

11 Октября, 2017, 19:39 | Auteur: Gerard Affre
  • Le chanteur Bertrand Cantat en couverture des

L'hebdomadaire a ouvert ses colonnes à l'ancien leader de Noir Désir pour une longue interview. Et la Secrétaire d'État chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes l'a fait savoir sur les réseaux sociaux. Sous le titre "Cantat en son nom" - façon de signaler que ce nouveau retour artistique se fait en son nom propre, le magazine donne donc la parole et la une à celui qui déclenche la polémique à chacune de ses apparitions publiques. "Ne rien laisser passer", a réagi Marlène Schiappa sur son compte Twitter.

"Un avis partagé notamment par sa collègue Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat durant la présidence de François Hollande, qui s'et elle aussi émue de cette Une: " Réunir sur une même couverture Cantat et Orelsan qui chante " je vais te marie-trintigner", il fallait oser. Un CD d'une compilation intitulée "la bande-son de l'automne" est plaqué sur la couverture avec le nom d'Orelsan dessus. Jugé trois fois pour provocation à la violence envers les femmes, il avait été relaxé au bénéfice de la "liberté d'expression" l'an passé. Le réalisateur français Mathieu Kassovitz a lui aussi laissé éclaté son incompréhension: "Les Inrocks, vachement rock and roll votre couv. C'est pas le fdp qui a tué la fille de mon ami avec ses poings?", écrit l'acteur. Condamné par la justice lituanienne à une peine de huit ans d'emprisonnement, Bertrand Cantat purge définitivement sa peine en juillet 2011.

Dans cette interview, Bertrand Cantat raconte sa solitude, comment il a retrouvé petit à petit le goût de la musique en prison. Ça prend beaucoup de place, ça occupe chaque seconde. Mais on finit par retrouver un semblant de vie. "Je reste très seul avec tout ça".

Le chanteur dit avoir été "dépossédé de (son) histoire" par les médias: "J'ai su très vite que je ne pourrais pas m'expliquer". Il m'a fallu tout prendre, assumer les conséquences de mes actes.

Recommande: