Fonctionnaires: 400.000 manifestants dans toute la France, selon la CGT

11 Octobre, 2017, 03:22 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Grève des fonctionnaires: quels secteurs seront touchés mardi

À Paris, le nombre de manifestants avait atteint 24.000 selon la préfecture de police et 60.000 selon la CGT.

Première depuis la loi Bachelot de 2009, une dizaine de syndicats de praticiens hospitaliers (PH) se sont joints à l'appel de la fonction publique. Mais aujourd'hui, l'appel à la grève était lancé par les neuf fédérations syndicales de la fonction publique (CGT, CFDT, UNSA, FSU, Solidaires, CFE-CGC, CFTC et FA) et concernait les quelques 5 millions d'agents de la Fonction Publique, qu'elle soit hospitalière, territoriale ou d'Etat.

Plus de cinq millions de la Fonction publique française, touchant plusieurs secteurs liés au quotidien des Français, se sont mobilisés mardi dans une grève nationale pour protester contre les mesures du gouvernement.

Selon une estimation provisoire de la CGT, premier syndicat de la fonction publique, sur les 130 manifestations et rassemblements prévus dans toute la France, environ 400.000 agents publics ont pris part aux cortèges, dont 45.000 à Paris.

Principalement cing sujets fâchent les fonctionnaires. Le gel du point d'indice, l'un des trois composants de leur rémunération qui sera gelé en 2018. Emmanuel Macron a en effet promi 120.000 postes de fonctionnaires en moins sur le quinquennat. "Macron, regarde ta Rolex, c'est l'heure de la révolte" ou encore "Macron, agent du Cac 40": le président de la République était souvent la cible du mécontentement.

Le 16 octobre, le ministre des Comptes Publics, Darmanin a donné rendez-vous aux syndicats de la Fonction publique pour une réunion consacrée aux salaires. Les slogans ou témoignages appelant à une "solidarité" public-privé ou au "retrait des ordonnances Macron" restaient minoritaires.

La grève s'est traduite par des fermetures de crèches, d'établissements scolaires - où le service minimum, prévu par la loi, n'est pas toujours assuré - et de nombreux services publics.

Toutes les centrales syndicales avaient appelé à soutenir ce mouvement des fonctionnaires sans toutefois appeler à "une convergence" des luttes avec le secteur privé, contre la réforme du Code du travail, afin de ne pas "parasiter" les revendications des agents publics. À Marseille, les trois quarts des cantines étaient fermées, ainsi que 80% des crèches, selon la mairie. Selon un pointage du ministère de l'Education nationale en fin de matinée, près de 20% des enseignants du premier degré étaient en grève en "moyenne pondérée" dans toutes les académies, et près de 16% des professeurs du second degré. La direction générale de l'aviation civile (DGAC) a recommandé aux compagnies aériennes de réduire de 30% leurs vols mardi et des perturbations sont attendues "sur l'ensemble du territoire". Ce qui n'a pas empêché la CGT de décider seule d'une prochaine réunion d'action à l'issue d'une réunion lundi soir avec tous les autres syndicats.

Cette journée coïncide avec la mobilisation des fonctionnaires, appelés par l'ensemble de leurs syndicats à faire grève et à manifester contre une série de mesures les concernant.

Recommande: