La perception de la peur a désormais un âge : 3 mois !

11 Octobre, 2017, 18:18 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Les nouveaux-nés réagissent davantage aux visages dont les yeux et la bouche trahissaient le plus évidemment la frayeur

Les nouveau-nés auraient même plus de facilité à repérer la frayeur que les sourires chez leurs aînés selon une étude publiée début septembre dans Proceedings of the Royal Society Part B: Biological Sciences. Les chercheurs ont ainsi découvert que dès 3 mois et demi, "les nourrissons avaient un avantage pour la détection des visages de peur par rapport aux visages souriants". Comment les bébés apprennent-ils si vite à porter leur attention vers les visages de peur, étant donné que ces expressions sont relativement rares dans leur environnement? Ils ont fait défiler des visages de peur et des visages souriants sur un écran d'ordinateur, ainsi que des images de "bruit" (des images floutées).

Si les visages représentant la peur, c'est-à-dire avec des yeux écarquillés, des sourcils levés et une bouche entrouverte, retiennent davantage l'attention des nourrissons de 5 à 7 mois, c'est aussi le cas des bébés plus petits. On parle de méthode d'analyse " multivariée ". Dans la revue , ils montrent que ce processus se met en place dès l'âge de trois mois et demi: à ce stade, les bébés savent plus facilement détecter les visages de peur que les sourires. Reste des lacunes à savoir les zones du visage suscitant l'effroi.

Recommande: