Paris : violences en marge d'un congrès de DRH, plus de quarante interpellations

12 Octobre, 2017, 15:55 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • La ministre du Travail Muriel Pénicaud a annulé sa venue en raison d'un

Une trentaine de participants étaient en effet cagoulés et le petit groupe mobile et déterminé s'en est pris aux voitures stationnées au Pré Catelan, un restaurant niché dans le bois, et qui accueillait justement un congrès de responsables des ressources humaines.

Selon la préfecture de police citée par le quotidien Le Figaro, 41 personnes ont été interpellées.

41 personnes ont été interpellées ce jeudi lors d'un "rassemblement non déclaré" organisé par un collectif opposé aux ordonnances réformant le droit du travail, en marge d'un congrès de directeurs de ressources humaines des entreprises du CAC 40 au Bois de Boulogne à Paris, a annoncé la préfecture de police. Environ 80 personnes ont violemment manifesté ce jeudi matin dans le bois de Boulogne (à l'ouest de la capitale) à l'appel d'un collectif proche de la mouvance contestataire d'extrême gauche. Ils ont ensuite tenté de s'introduire dans un domaine sportif avant l'intervention des forces de l'ordre, qui ont été prises pour cibles. La préfecture justifie ces interpellations par des "dégradations de biens privés et des violences commises contre les forces de l'ordre".

Peu avant 8 heures du matin, les militants ont occupé les alentours du congrès afin de mener une " chasse aux DRH". Pour les signataires il s'agit de mettre le doigt sur des politiques déshumanisantes qui mettent en péril les conditions de travail des salariés.

Recommande: