Montauban. Les propos sexistes d'un élu sur Facebook font polémique

13 Octobre, 2017, 23:25 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • THIERRY PONS  DEPECHE NEWS MONTAUBAN ILLUSTRATION TOURISME PATRIMOINE BALADES WEEK END VACANCES SEJOURS ART CULTURE GRAND SITE VILLE ET PAYS D ART ET D HISTOIRE VILLE DE MONTAUBAN DANS LE TARN ET GARONNE. PONT VIEUX MUSEE INGRES ET CLOCHER DE

Supprimé depuis, le post en question se composait d'une simple citation: "En chaque femme, il y a quelque chose de bien mais je dois l'introduire moi-même".

Jeudi, le Parti communiste du Tarn-et-Garonne a réclamé sa démission pour des propos "sexistes inacceptables" tenus sur sa page Facebook.

Philippe Fasan, un adjoint au maire de Montauban, a posté un message à caractère sexiste sur son mur Facebook. "Alors sexiste", a tenté de se défendre l'élu. À la mairie de Montauban, il est adjoint de quartier, principalement chargé des quartiers des secteurs nord et est de la ville. La phrase est entre guillemets. "Mr Fasan se livre à une véritable diatribe où se mêle sexisme, misogynie et propos rétrogrades et dégradants", a ainsi souligné le porte-parole du PCF82, Thomas Portes. Sexiste moi? À la maison, j'ai une femme, deux filles, deux chattes et 20 poules.

Amené à s'expliquer, Philippe Fasan, l'adjoint au maire de Montauban a récidivé: " Je n'ai que des femelles à la maison ". Pour moi Facebook est un espace de liberté et d'expression où l'on peut rire et s'exprimer. Je suis offensé. Je suis blessé.

"Comment Brigitte Barèges, qui en tant qu'avocate, avait fait une priorité du combat contre les violences faites aux femmes et aux enfants, peut-elle accepter qu'un membre de sa majorité profère de tels propos?"

France 3 Occitanie, qui a révélé l'information, a contacté celui qui est pointé du doigt. La démission doit venir de l'élu local sous la forme d'une lettre adressée à la préfecture du département.

Recommande: