Saint-Nazaire. Eoliennes en mer, les avantages du flottant [Vidéo]

14 Octobre, 2017, 00:52 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Les dockers ont allumé plusieurs pneus au pied de l'éolienne

"Elles sont par ailleurs libérées des contraintes de profondeur, là où les éoliennes classiques doivent opérer dans des eaux relativement peu profondes, de l'ordre de 40 mètres, mais suffisamment loin des côtes, ce qui ne se trouve quasiment qu'en mer du Nord, a-t-il ajouté". La première éolienne en mer de France vient d'être inaugurée en grande pompe ce vendredi 13 octobre 2017 à Saint-Nazaire. Posée sur un flotteur en béton, matériau plus léger que l'acier utilisé dans des projets concurrents, elle doit être capable de résister aux tempêtes et à des vagues de 16 mètres Ce projet va au-delà des frontières de la France puisque l'Union européenne soutient "Floatgen" en apportant dix millions d'euros via le 7e Programme-cadre de recherche et de développement technologique. Elle est associée avec le groupe Bouygues et l'école d'ingénieurs Centrale Nantes à ce projet financé par l'UE, lequel regroupe sept partenaires européens en tout.

"Les éoliennes flottantes ont aussi pour avantage de pouvoir être montées à terre, plutôt qu'en pleine mer, ce qui limite à la fois les risques et les coûts", souligne Paul de la Guérivière, PDG d'Ideol.

Cette phase est rendue nécessaire par le fait que cette technologie est encore émergente. Dans quelques jours, elle sera remorquée à 22 kilomètres au large du Croisic. Il n'existe que six exemplaires d'éoliennes flottantes dans le monde (au Japon et en Europe) contre plus de 3600 éoliennes offshore dites "posées".

Recommande: