Collision entre drone et avion à Québec

16 Octobre, 2017, 18:46 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Justin Trudeau fait signe de la main avec un large sourire aux lèvres

Skyjet utilise des avions de type King Air qui sont des biréacteurs d'affaires.

Jeudi dernier, un drone a percuté l'aile d'un avion à l'aéroport de Québec. L'appareil transportait 6 passagers et 2 membres d'équipage. Pour l'instant, le drone à l'origine de l'incident n'a pas été retrouvé et son propriétaire n'a pas été localisé, affirme Radio-Canada.

En point de presse, dimanche, le ministre Garneau a incité les propriétaires de drone à s'informer des nouveaux règlements en vigueur, car les contrevenants pourraient se voir imposer une amende élevée et même une peine de prison - qu'ils soient au courant ou non des règles.

Ministre des Transports du Canada, Marc Garneau a indiqué hier qu'un avion commercial de la compagnie Skyjet effectuant une liaison intérieure a été heurté par un drone lors de son approche de l'aéroport international Jean-Lesage de Québec. Il a souligné que cela aurait pu "avoir des conséquences catastrophiques" si le drône avait heurté une fenêtre du cockpit, incapacitant le pilote, ou s'il avait percuté un moteur, en particulier pendant les phases cruciales de l'atterrissage ou du décollage.

Transports Canada gère les règles d'utilisation des drones au Canada.

Même les drones du poids d'un petit oiseau sont touchés par la nouvelle réglementation annoncée il y a 7 mois par le ministère canadien des Transports.

L'altitude maximale des envolées est dorénavant limitée à seulement 90 mètres et tout vol à moins de 75 mètres de bâtiments, de véhicules ou de personnes se voit maintenant interdit.

Les propriétaires de nouveaux drones au Canada doivent dorénavant inscrire leurs coordonnées (nom, adresse, téléphone) directement sur l'appareil. Cette nouvelle réglementation ne concerne pas les utilisations professionnelles et commerciales.

Recommande: