Harcèlement sexuel : Bruno Le Maire revient sur ses propos

16 Octobre, 2017, 17:22 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Bruno Le Maire veut néanmoins discuter avec les sociétés lésés

Même ces dernières sont scrutées, soupesées, décryptées.

Quelques heures à peine après cette déclaration, Bruno Le Maire a tenu à s'excuser. Une phrase particulièrement surprenante, à l'heure où éclate le scandale Harvey Weinstein et où les femmes sont invitées à ne plus garder le silence face à de tels agissements. "C'est compliqué. La dénonciation n'a jamais fait et ne fera jamais partie de mon identité politique", a expliqué Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire dénoncerait-il un harceleur s'il en connaissait un? "Nous allons regarder si un étalement est possible et regarder après s'il y a besoin de faire un prélèvement exceptionnel, une participation exceptionnelle", a dit Bruno Le Maire. Suffisamment en tout cas pour juger bon de réintervenir sur le sujet. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire a fait savoir ce lundi matin sur France Info qu'il refuserait de dénoncer un homme politique s'il avait connaissance d'actes de harcèlement sexuel. Durant le week-end, des centaines femmes ont confié sur Twitter leurs expériences de harcèlement sexuel, par exemple au travail, sous le hashtag #balancetonporc. "Mais j'aurais dû réagir au problème du harcèlement sexuel lui-même", reconnaît le ministre. Pendant trop longtemps, on a voulu mettre la poussière sous le tapis, considérant comme anecdotique, négligeable, des faits qui sont profondément révoltants.

"Il va de soi que si j'étais au courant de faits de harcèlement sexuel contre une femme, je serais le premier à les signaler parce que nous ne pouvons plus longtemps tolérer ce silence, qu'il faut libérer la parole, qu'il faut que les femmes victimes puissent s'exprimer avec tout le soutien de toute la société et notamment des responsables politiques", affirme-t-il, assurant être "prêt" à participer "pleinement, avec sincérité et avec coeur" au combat contre le harcèlement sexuel.

Recommande: