Un bébé frôle la mort, ses parents portent plainte — Surdosage de Dépakine

31 Octobre, 2017, 11:36 | Auteur: Djeferson Maurice
  • LOIC VENANCE  AFP  Archives

Les parents d'un bébé de 20 mois ont décidé de porter plainte contre l'hôpital marseillais de la Timone, rapporte France Bleu.

Vendredi, un couple vivant près d'Aix-en-Provence se rend d'urgence à l'hôpital de la Timone à Marseille.

Pour les parents de Nilo, c'est sûr, le bébé de 20 mois a failli mourir du traitement qui devait le soigner. Selon les informations de France Bleu Provence, on lui prescrit des bêtabloquants et de la Dépakine pour améliorer l'efficacité de la chimiothérapie.

L'interne aurait commis une erreur de conversion entre milligrammes et millilitres. Les parents ont déposé une plainte contre l'hôpital auprès de la gendarmerie de Gardanne. Résultat, plus de 6.5 fois la dose de Dépakine normalement prescrite et un lavage de l'estomac en urgence pour sauver l'enfant.

" Nilo s'endormait presque tout de suite après avoir pris ses médicaments, a expliqué son père, Jérôme Césarini, à la radio publique. On a appelé l'hôpital pour voir s'il n'y avait pas d'erreur mais l'interne nous a pris de haut et nous a presque envoyé balader en nous disant que c'était le bon dosage". Il est sorti dimanche matin, mais un risque hépatique n'est pas à exclure, ses reins et son foie pourraient être touchés. En août dernier leur fils avait déjà contracté un staphylocoque doré lors d'une intervention chirurgicale dans ce même hôpital.

Recommande: