Non-fumeurs ? Moins de labeur — Japon

03 Novembre, 2017, 15:53 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Japon une journaliste meurt après 159 heures sup' en un mois

Un manque à gagner en termes de productivité bien vite relevé par les non fumeurs s'estimant lésés de devoir travailler davantage. Un an d'arrêt de la cigarette se voit récompenser par six jours de congé supplémentaires.

La doléance a donc été entendue par le directeur de l'entreprise qui a proposé d'accorder six jours de congé à ceux qui arrêtent de fumer pendant un an, et donc qui stoppent les pauses cigarettes.

"En même temps, il est vrai que les conversations dans la salle fumeur tournent généralement autour du travail" et que les fumeurs "y échangent des idées et se consultent", a-t-il ajouté.

"Un de nos salariés non-fumeurs a mis une lettre dans la boîte à proposition de l'entreprise, disant que les pauses fumeurs d'au moins 15 minutes ont causé quelques problèmes", a déclaré le porte-parole de la société, Hirotaka Matsushima. "Notre patron a vu le commentaire et l'a trouvé juste, donc nous donnons désormais du temps en plus aux non-fumeurs pour compenser", explique un employé au journal britannique The Telegraph . Les fumeurs sont obligés de descendre jusqu'au sous-sol pour " s'en griller une ".

Piala Inc., une société de marketing en ligne, installée à Tokyo et comptant 120 salariés, a lancé ce programme en septembre, après qu'un salarié s'était plaint du fait que ses collègues fumeurs travaillaient moins longtemps, d'après lui, en raison de leurs fréquentes pauses cigarette, selon le porte-parole interrogé par l'AFP.

Recommande: