Ebola : 5 millions d'euros de la Croix-Rouge détournés

07 Novembre, 2017, 16:24 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Ebola : 5 millions d'euros de la Croix-Rouge détournés

C'est dans le cadre de la lutte contre cette épidémie que la croix rouge a alloué des fonds à ces pays pour venir en aide aux victimes.

Pendant l'épidémie d'Ebola, entre 2014 et 2016, la Croix-Rouge a versé des dizaines de millions d'euros aux sociétés de Croix-Rouge et Croissant-Rouge en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les trois principaux pays touchés par la maladie.

" La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) est outragée par la découverte de ces fraudes ", écrit la Croix-Rouge dans ce communiqué. Mais des audits ont révélé "une collusion probable entre d'anciens employés de la FICR et des employés de la banque de Sierra Leone, qui a conduit à une perte financière possible de 2,13 millions de francs suisses", soit 1,83 millions d'euros.

Par ailleurs, un trafic de fausses factures d'un service de dédouanement en Guinée qui aurait entraîné une perte estimée à 1 million d'euros, a été découvert. "En Sierra Leone, on travaille avec la commission anticorruption pour être sûr que nous ne sommes pas les seuls à enquêter, mais qu'il y aura également des poursuites judiciaires ", a indiqué le Dr Jemilah Mahmood. La Croix-Rouge se dit " prête à lever toutes les immunités et tous les privilèges (...) de tout employé impliqué ".

La Croix-Rouge assure qu'elle s'engage à " tenir comme responsable toute personne impliquée dans toute forme de fraude et à réclamer les fonds détournés ". "Personne ne veut qu'il y ait des fraudes, nous sommes tous furieux et en colère que ce soit arrivé". De sources de la FICR au Liberia, on apprend que deux autres enquêtes sont en cours pour déterminer les responsabilité de ceux qui sont impliqués dans le gonflement de prix des produits de secours, de salaires et de primes versées aux volontaires qui s'évalué à 2,3 millions d'euros.

Recommande: