Un infirmier, soupçonné d'avoir provoqué les décès de 106 patients — Allemagne

11 Novembre, 2017, 12:22 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Un infirmier soupçonné d’être à l’origine de 106 morts en Allemagne

Un infirmier allemand est soupçonné d'avoir tué, ou tenter de le faire, près d'une centaine de patients. Un porte-parole du Parquet a par ailleurs précisé qu'une "exhumation avait été demandée aux autorités turques dans trois cas" de morts suspectes. "Une mise en accusation par le Parquet de Niels (Högel) devrait vraisemblablement intervenir en début d'année prochaine", selon ce communiqué. C'est "effrayant, cela dépasse tout ce que l'on aurait pu imaginer", avait renchéri Johann Kühme, chef de la police d'Oldenbourg. Niels Högel a généralement tué des patients à l'aide de surdoses médicamenteuses injectées lorsqu'ils étaient en réanimation dans deux hôpitaux, à Delmenhorst, une ville du nord-ouest de l'Allemagne et Oldenburg, où il avait travaillé entre 1999 et 2005. Le pire tueur en série de l'histoire de l'Allemagne d'après-guerre aurait agi par "ennui ", rapporte Le Parisien.

En 2015, la justice avait condamné le quadragénaire à perpétuité après l'avoir reconnu coupable du meurtre de deux patients. Problème: l'infirmier a affirmé ne pas se souvenir de tous ses actes. L'enquête avait été relancée en janvier 2014, après que l'infirmier ait admis une cinquantaine d'homicides auprès d'un codétenu.

Recommande: