Roger Federer évite le piège américain

12 Novembre, 2017, 18:19 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Thiem et Dimitrov d'un côté Zverev et Cilic de l'autre: Nadal un peu mieux loti que Federer

Blessé l'an dernier, Roger Federer n'a pas manqué ses retrouvailles avec le Masters de Londres, dimanche à l'O2 Arena.

Tendu en début de match, l'actuel neuvième joueur mondial, qui a obtenu sa qualification pour son premier Masters in extremis, subit un break d'entrée. Impérial sur son service, le Suisse n'a jamais été breaké et a gardé son calme dans le jeu décisif où il s'est imposé 7 points à 4 sans trembler. Dans ce tournoi réunissant les huits meilleurs joueurs de la saison, le Bâlois a renversé l'Américain Jack Sock, qui participe pour la première fois à cette compététion, 6-4 7-6. "Je peux m'estimer heureux de m'en être sorti en deux sets. La deuxième manche fut serrée", a encore lâché Roger Federer, dont le revers n'a pas non plus offert toutes les garanties dimanche après-midi.

Recommande: