Deux ans après les attentats, plusieurs cérémonies en mémoire du 13 novembre

13 Novembre, 2017, 10:33 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Les victimes des attentats du 13 novembre en colère contre Macron

Dans une tribune publiée sur le site du HuffPost, le jeune homme explique pourquoi il refuse de s'y rendre et de serrer la main du chef de l'Etat, Emmanuel Macron. Les attentats du 13 novembre à Paris ont fait 130 morts, et le président Macron se rend ce lundi sur les lieux des attaques, le Stade de France, le Bataclan et six restaurants et cafés, La Belle Equipe, Le Petit Cambodge, Le Carillon, La Bonne Biere, Casa Nostra, et Le Comptoir Voltaire.

Au Stade de France à 9h. Or c'est aux abords du stade de France que le marnais Manuel Dias a trouvé la mort après qu'un kamikaze se fasse explosé près de lui: cet habitant de Cormontreuil est l'unique victime de l'attaque du Stade de France.

La fille de Manuel Dias est également montée au créneau lundi matin.

"C'est symbolique, mais c'est plein de petites choses comme ça qui font que 2 ans après, c'est toujours le même combat en fait.".

6h00 - Bonjour et bienvenu dans ce live consacré aux cérémonies d'hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, qui débuteront dès 9 heures.

Sophie Dias est présente ce lundi au stade de France pour l'hommage à son père.

C'est la première fois que le Président commémore les attaques du 13 novembre, et sans doute la dernière, l'Élysée s'étant accordé sur ce point avec les associations de victimes. Membre du conseil d'administration de l'association, le travail de Sophie Dias est quotidien: "c'est tous les jours où on s'envoie des mails pour répondre à des demandes précises de personnes qui sont inscrites à l'association, pour répondre à des demandes de rendez-vous avec le ministère".

Recommande: