"Nous sommes mieux armés qu'il y a deux ans" — Gérard Collomb

13 Novembre, 2017, 10:32 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb le 31 octobre 2017 à Paris-AFP  Archives  STEPHANE DE SAKUTIN

Gérard Collomb estime que les attentats du 13 novembre sont le premier cas de tuerie de masse, conçu pour faire un maximum de victimes.

"Les pertes subies par Daech sur le terrain peuvent (.) renforcer la motivation de ceux qui veulent passer à l'acte ici", a-t-il expliqué dans un entretien publié par le "Journal du Dimanche" (JDD). Face à ce fléau qui inquiète plus d'un, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a sorti un communiqué.

Collomb souligne que les attentats du 13 novembre étaient le fait de "commandos organisés", alors que "c'est moins le cas désormais". Le locataire de la place Beauvau a fait part de son intention de "renforcer" l'efficacité des mesures visant à prévenir le suicide chez les forces de l'ordre. "Ils font l'objet de poursuites pour cela", a précisé le ministre à propos de la radicalisation qui a cours dans les prisons. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: