Airbnb va limiter les locations dans certains quartiers de Paris

15 Novembre, 2017, 09:48 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Hôtel de ville de Vancouver

La plateforme de location immobilière a annoncé, mardi 14 novembre, qu'elle allait limiter à 120 jours par an ses locations de meublés touristiques dans le centre de Paris, à partir de janvier 2018. Paris est pour Airbnb l'un des premiers marchés du monde avec 65.000 logements revendiqués.

"En tant qu'acteur responsable, (Airbnb) a décidé de mettre en place la limite automatique de la durée annuelle de location des logements dans le centre de Paris pour favoriser un tourisme responsable et durable", a indiqué un communiqué de la plate-forme.

Concrètement, les propriétaires qui ne sont pas autorisés à louer plus de quatre mois, plafond fixé par la mairie, seront bloqués par l'application.

Les loueurs professionnels et les hôteliers seront dispensés de cette mesure, à condition de se signaler avec un formulaire spécial.

Une carte représentant les zones où les logements à court terme sont les plus nombreux
Répartition des logements à court terme à Vancouver

Cette mesure fait suite au succès d'initiatives similaires à Londres et Amsterdam, où le nombre de logements entiers partagés au-delà des limites applicables localement s'est depuis réduit de respectivement deux tiers et trois quarts, a précisé Airbnb.

Du côté de la mairie de Paris, c'est l'incompréhension. "Cela veut dire en creux que Airbnb n'appliquera pas la loi sur les 16 autres arrondissements".

La loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique stipule selon le site internet de la Direction Générale des Entreprises que "Les plateformes intermédiaires auront l'obligation de décompter le nombre de jours de location des résidences principales".

[Airbnb] présente comme un geste de bonne volonté une annonce qui, en réalité, enfreint la loi.

Recommande: