Plainte pour agression sexuelle contre un officier de gendarmerie — Marseille

15 Novembre, 2017, 16:34 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • L'agression a eu lieu à l'intérieur d'un TGV

La scène se déroule en mars dernier, dans un TGV Marseille-Paris.

Une jeune femme de 26 ans s'endort dans le train et se fait réveiller subitement par une main qui lui caresse la cuisse.

"Vous me plaisez, j'aimerais bien vous revoir", lui dit-il en lui tendant une carte de visite. Elle livre aux policiers tous les éléments, décrit son agresseur et donne surtout la fameuse carte sur laquelle est inscrit aussi un nom et un numéro de portable. Devant l'indignation de la passagère, l'officier s'est fait passer pour un "masseur de la maison du bonheur" à Marseille. Et lieutenant-colonel qui plus est.

Une fois arrivée à destination, la jeune femme a porté plainte, mais il fallait encore identifier l'auteur de l'agression. Après six mois d'enquête, les gendarmes ont pu mettre la main sur l'homme mis en cause. Selon Europe 1, il travaillerait dans le sud de la France, sans préciser exactement dans quelle ville. En garde à vue, il aurait indiqué que cette fausse identité était "juste une technique de drague" et aurait reconnu avoir été "très entreprenant" avec la jeune femme. Les policiers cherchent toutefois à savoir s'il n'a pas fait d'autres victimes.

Recommande: