6 900 nouvelles suppressions de poste en vue — Siemens

18 Novembre, 2017, 15:45 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Siemens supprimera 6.900 emplois dans son pôle énergie

Mais tout le monde n'en profitera pas, notamment les 6 900 postes qui seront supprimés au sein des divisions Énergie et Industrie de l'entreprise. En plus des fermetures de sites et réductions de personnels prévus en Allemagne, ce plan, présenté hier, prévoit 1 100 suppressions de postes dans le reste de l'Europe et 2 500 hors Europe, dont 1 800 aux Etats-Unis.

"Le temps presse, et plus vite nous sortirons de cette situation, mieux ce sera pour les employés", a expliqué Janina Kugel, directrice des ressources humaines du groupe aux 351 000 salariés. Un coup dur en particulier pour l'Est de l'Allemagne: trois sites vont en effet fermer, un quatrième pourrait être vendu.

Le géant allemand entend cependant éviter les licenciements en "transférant autant que possible les personnes concernées" par la restructuration vers ses 3200 postes vacants. Le groupe a en effet annoncé un bénéfice de 6,2 milliards d'euros pour le dernier trimestre, qui serviront entre autres à augmenter les dividendes versés aux actionnaires.

IG Metall a jugé
IG Metall a jugé"irresponsable de mettre à la porte des milliers d'employés alors que le groupe affiche des résultats positifs- CHRISTOF STACHE

Car Siemens, comme plusieurs groupes industriels allemands, a la particularité de pratiquer la "cogestion" direction/salariés, notamment sur les questions sociales.

Maquette d'une éolienne devant le logo Siemens. La ministre allemande de l'économie, la sociale-démocrate sur le départ Brigitte Zypries, avait même écrit au patron de Siemens pour le mettre en garde sur les risques de "nourrir le mécontentement et les doutes", qui ont fait le terreau de l'extrême droite aux dernières élections dans ces régions de l'est, sinistrées depuis la Réunification allemande. Le syndicat a averti que "Siemens doit se préparer à un combat difficile".

Le très puissant IG Metall annonce la tenue de manifestations d'ampleur devant les 7 sites menacés d'Allemagne.

Recommande: