Bientôt le rétablissement du jour de carence pour les fonctionnaires ?

21 Novembre, 2017, 18:57 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Jour de carence: de retour dans la fonction publique

Paris, France | AFP | lundi 20/11/2017 - L'Assemblée nationale a voté lundi soir le rétablissement, dans le cadre du budget 2018, d'un jour de carence dans la fonction publique en cas d'arrêt maladie, le gouvernement mettant en avant un moyen de réduire l'absentéisme. Pour le député communiste Jean-Paul Dufrègne, cette mesure est "une stigmatisation des fonctionnaires", et un dispositif "court-termiste et inefficace".

L'objectif est, dixit Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, de "lutter contre le micro-absentéisme qui désorganise les services, alourdit la charge de travail des collègues en poste et coûte environ 170 millions d'euros par an ".

En le remettant à l'ordre du jour, Emmanuel Macron ressuscite une décision prise par Nicolas Sarkozy en janvier 2012. En revanche, il est reparti à la hausse après sa suppression. Il s'agit d'une disposition que le gouvernement avait défendue en juillet afin de lutter contre l'absentéisme dans la fonction publique.

En octobre, le Premier ministre Edouard Philippe avait justifié le rétablissement, affirmant que lorsque ce jour avait été mis en place, "il y a quelques années, il avait produit de remarquables résultats pour lutter contre l'absentéisme". Mais ceux-ci sont souvent compensés par l'entreprise, ce qui n'est pas le cas pour les fonctionnaires. Or, il a considérablement augmenté après sa suppression par le précédent gouvernement, a ajouté le locataire de Matignon. Selon une étude de l'Insee, son installation en 2012 et 2013 avait en effet permis de limiter les cours arrêts maladie, mais avait en contrepartie augmenté les absences de longue durée des agents de l'Etat.

Les fonctionnaires ne commenceront donc à être rémunérés qu'à partir de la deuxième journée de maladie.

Recommande: