Formation d'enseignants "en non-mixité": Blanquer va porter plainte contre un syndicat

21 Novembre, 2017, 18:32 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Isabelle Henry secrétaire nationale de l’AFEF est pour l’apprentissage de l’écriture inclusive

Le ministre de l'Education a dénoncé un événement "inconstitutionnel et inacceptable".

" C'est pourquoi, puisque ce syndicat a décidé de parler de racisme d'Etat, j'ai décidé de porter plainte pour diffamation à l'encontre de Sud Education 93 ", a-t-il ajouté. ", et prévu le 18 et 19 décembre, le stage propose deux sessions réservées aux " personnes racisées ": " Pratiques de classes: outils pour déconstruire les préjugés de race, de genre et de classe " et " Atelier récit d'expérience: quelle vie professionnelle pour les enseignant-e-s racisé-e-s? Repris dans la foulée par le site Fdesouche, qui a écrit un article à ce sujet, l'information a ensuite largement circulé sur les réseaux sociaux.

La présidente du Front national Marine Le Pen a pour sa part estimé que la réaction du ministre était "salutaire", appelant à "des sanctions exemplaires contre les enseignants fautifs".

"Dans un communiqué publié sur leur site, Sud Education 93 explique " susciter la vindicte de la fachosphère " et dénonce des " offensives conjointes et diffamatoires de l'extrême droite, de la LICRA et Blanquer ".

"Les attaques portent sur un "tri des origines" qui serait fait sur les participants du stage".

Le ministre de l'Education nationale a vigoureusement condamné l'initiative du syndicat Sud éducation 93 pour des ateliers en "non-mixité" raciale.

Recommande: