Débrayage au magasin Castorama d'Olivet : "On est dans l'attente de négociations"

02 Декабря, 2017, 12:33 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • 750 emplois menacés chez Castorama et Brico Dépôt

Les salariés de Castorama Antibes manifestent Un projet de délocalisation en Pologne, mobilise ce vendredi des salariés des enseignes Castorama et Bricodépôt.

Les syndicats FO et CFDT appellent les salariés de Castorama et Brico Dépot (qui font partie du même groupe) à manifester ce vendredi devant Castorama Chambray-lès-Tours, dans la zone du Grand Sud.

La nouvelle est arrivée brutalement, il y a trois semaines, par l'intermédiaire de la directrice générale du groupe Kingfisher, Véronique Laury. Selon la CGT, 750 postes sont menacés en France. Le projet " One Kingfisher " a pour finalité la création d'un centre de services regroupant ces deux activités ce qui permettrait d'accroître la rentabilité du groupe. Dans une lettre adressée au président de la République, les délégués centraux CFDT, CGT, FO, CFTC et CFE-CGC de Castorama interpellent Emmanuel Macron sur "la fuite du travail en Pologne". "D'autant que Kingfisher a largement profité d'exonérations fiscales, financées par l'ensemble des contribuables", écrivent-ils.

Laurence et Elodie, comptables chez Castorama depuis plusieurs années, se disent " particulièrement inquiètes " quant à leur avenir professionnel.

Un plan de sauvegarde de l'emploi a été annoncé récemment.

Recommande: