Les dons aux associations stagnent — Générosité

04 Декабря, 2017, 16:35 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Un poster de Coluche aux restaux du coeur à Paris le 30 novembre 2015

"C'est une surprise. Depuis 22 ans que je suis ces données, je n'avais jamais vu ça, sauf en 1995 au moment des grandes grèves contre la réforme Juppé", s'est étonné Jacques Malet, fondateur de ce réseau d'experts, cité par La Croix.

Les donateurs sont moins nombreux et le montant des dons déclarés a stagné en 2016, alors qu'il était en augmentation depuis une dizaine d'années. En 2014, la progression des dons avait été de 7,2%, et de 3,7% en 2015.

Au total, 5,28 millions de foyers ont déclaré au moins un don sur leur feuille d'impôt sur le revenu.

"Et encore, à l'époque, les chiffres étaient moins précis car ils ne permettaient pas de distinguer les dons aux associations et les dons aux partis politiques", a ajouté le dirigeant de ce réseau d'experts et universitaires dans les colonnes de La Croix.

Pour Recherches et Solidarités, "les résultats décevants de 2016 restent pour l'heure sans explication".

Une situation quasi inédite et inexplicable pour cette association, compte tenu du niveau assez haut du moral des Français et du nombre important de catastrophes naturelles cette année. À l'inverse, de moins en moins de ménages modestes sont imposés, ce qui a pu agir à la baisse sur le nombre de déclarations.

Ce sont les plus de 60 ans qui donnent le plus: ils représentent 53% des donateurs pour 58% des montants. Si les moins de 30 ans ne représentent que 4% des donateurs et 3% des montants déclarés, leur don moyen est élevé à 335 euros, alors que leurs revenus sont plus limités que dans d'autres catégories d'âge. Petite lumière au tableau, le don annuel moyen a augmenté de 5%, à 472 euros. Ce constat avait déjà été établi en octobre dernier par le syndicat France Générosités selon qui la générosité "peine à renouveler son panel de donateurs et à rajeunir sa cible". Enfin, signe positif pour les associations: l'apparition de nouvelles formes de dons comme le financement participatif, pourrait attirer des... Les associations les plus plébiscitées par les Français sont: l'Association française contre les Myopathies, les Restos du Cœur, la Croix-Rouge, le Secours catholique et Médecins sans Frontières. Les trois premières villes les plus généreuses sont Versailles, Neuilly-sur-Seine et Strasbourg. Ils se sont élevés à 2,49 milliards d'euros, contre 2,48 milliards d'euros en 2015.

Recommande: