JO 2018 : La Russie suspendue, ses athlètes sous drapeau neutre

05 Décembre, 2017, 20:59 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Alexander Zubkov était le porteur de drapeau à Sotchi pour al délégation russe

La commission exécutive du CIO, réunie à Lausanne, a entendu au cours de la journée les arguments d'une délégation russe dont faisaient notamment partie le président de son comité olympique national, Alexander Zhukov, et la double championne olympique de patinage artistique Evgenia Medvedeva.

En toile de fond, les soupçons de dopage qui pèsent sur les athlètes russes suite à la publication en juillet 2016 d'un rapport commandé par l'Agence mondiale anti-dopage (AMA).

Le juriste canadien Richard McLaren a publié l'an dernier un rapport accablant, qui lève le voile sur un dopage institutionnalisé de 2011 à 2015 en Russie.

En date de lundi, 25 athlètes russes ont été disqualifiés des Jeux de Sotchi et exclus à vie des Jeux olympiques, et 11 médaillés ont perdu leur breloque.

Ils seraient considérés comme des athlètes neutres en compétition sous le drapeau olympique, et se verraient refuser l'hymne russe s'ils gagnent l'or olympique.

La deuxième: autoriser les sportifs russes dits "propres" à participer sous drapeau neutre, ce que Moscou ne souhaitait pas.

Dans les deux cas, Vladimir Poutine a jugé que cela constituerait une "humiliation pour le pays". Plus de 7.000 contrôles antidopage concernant plus de 4.000 athlètes ont été effectués en vue des Jeux d'hiver de Pyeongchang.

Les athlètes russes ont été "de loin les sportifs les plus contrôlés" dernièrement, a annoncé ce mardi le directeur médical du CIO.

Recommande: