Al Qods: le Maroc condamne vivement la décision américaine

06 Декабря, 2017, 17:56 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Le Roi du Maroc préoccupé par l'intention du président américain de changer le statut de Jérusalem

Le Roi du Maroc Mohammed VI a transmis mardi, en sa qualité de Président du Comité Al Qods, un message au président américain Donald Trump pour lui faire part de sa profonde préoccupation au sujet des intentions de Washington de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

Le Maroc exprime sa profonde inquiétude et sa vive condamnation de la décision des Etats-Unis de reconnaître Al-Qods comme capitale d'Israël et de transférer son ambassade à cette ville sainte, indique le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI).

"Vous n'êtes pas sans savoir l'importance cruciale qu'occupe la ville d'Al Qods, non seulement pour les différentes parties au conflit, mais aussi pour les fidèles des trois religions célestes. De par ses spécificités religieuses uniques, son identité historique séculaire et sa grande symbolique politique, la ville d'Al Qods doit demeurer une terre de cohabitation et un symbole de coexistence et de tolérance pour tous", écrit SM le Roi dans ce message adressé au président américain.

A cette occasion, SM le Roi, en tant que Souverain du Royaume du Maroc, Amir Al-Mouaminine et Président du Comité Al Qods, issu de l'Organisation de la coopération islamique, a "réitéré la solidarité forte et constante du Royaume avec le Peuple palestinien frère dans la défense de sa cause juste et de ses droits légitimes, notamment concernant le statut d'Al Qods Al-charif", a indiqué un communiqué du Cabinet royal.

Aussi, "le Royaume du Maroc, constamment soucieux d'instaurer une paix juste et globale dans la région conformément aux principes de la légalité et aux résolutions internationales y afférents, ne doute pas de la perspicacité de la vision de votre respectable administration, ni de votre engagement personnel à la paix et à la stabilité dans la région et votre ferme détermination à faciliter la relance du processus de paix et éviter tout ce qui peut l'entraver voire l'arrêter définitivement", a affirmé le Souverain marocain. Selon AFP, il avait d'ores et déjà informé mardi le président palestinien, Mahmoud Abbas, ainsi que le roi Abdallah II de Jordanie, "de son intention de transférer l'ambassade des Etats-Unis en Israël" de Tel-Aviv à El Qods occupée.

Le Souverain marocain a, également, exprimé, sa réprobation vigoureuse de toute action de nature à compromettre le caractère multi-confessionnel de la Ville Sainte, ou altérer son statut juridique et politique. Il faut rappeler dans ce sens que Trump a confié la gestion du dossier conflit israélo-palestinien à son conseiller et gendre Jared Kushner, lequel est l'un de plus fervents représentants du lobby sioniste aux Etats-unis.

Recommande: